Follow:
Looks

Body Positive

fullsizeoutput_11e4.jpeg

C’est la période de l’année où les médias vont durant plusieurs mois convaincre certaines femmes que leur corps n’est pas beau, qu’il n’est pas acceptable et encore moins montrable. Certaines vont se lancer dans des régimes draconiens pour espérer obtenir un corps conforme aux standards de beauté que l’on nous impose depuis le plus jeune âge. Une période rude pour l’estime personnelle de nombreuses femmes. Une période durant laquelle elles vont s’interdir beaucoup de choses, dont certaines la simple et agréable sensation du soleil qui caresse la peau. « L’épreuve du maillot » de bain disent les magazines féminins.

Une lectrice m’a récemment écrit pour me faire part de la difficulté qu’elle avait à accepter son corps d’après grossesse. Plus particulièrement son ventre, qui a pris de l’ampleur et qu’elle n’arrive pas à perdre. A la fin de son message elle me demandait quel était mon secret pour avoir le ventre plat. Je lui ai promis que je lui répondrait sur le blog, afin de pouvoir partager la réflexion que m’inspire son message avec le plus grand nombre.

J’avais déjà rédigé un billet sur l’importance de traiter son corps avec indulgence et bienveillance, spécialement lorsque ce corps a accouché d’une vie. Ou pas d’ailleurs. Mais c’est la situation dans laquelle mon abonnée se trouve. Je vous invite à lire ce billet.

L’une de mes résolutions de nouvelle année était de perdre le poids accumulé après mon accouchement. J’y suis parvenue, sans régime, sans privation, sans sport. Avec un peu de rigueur, du bon sens et surtout en me re-connectant avec moi même; Je pourrai vous reparler de cette démarche ultérieurement si cela vous intéresse, mais pour l’heure, je pose en maillot de bain avec mon corps chamallow, ma cellulite et mon ventre pas du tout plat pour vous inviter à vous aimer. Vous aimer comme vous êtes, là tout de suite, ou au moins arrêter de vous détester. L’amour de soi, c’est pour moi la clé pour obtenir le meilleur de ce que la vie a à nous offrir : une journée à la plage, en maillot de bain, sans vous soucier du regard des autres et de ce qu’ils pensent de votre corps. Et si cela peut vous rassurer, sachez que ces personnes ne sont pas non plus satisfaites de leur corps. A vrai dire il existe peu de personnes qui soient complètement satisfaites de leurs corps. Et ce n’est pas bien grave, tant que cette insatisfaction ne vous gâche pas la vie. Se dénigrer, parler de soi en des termes peu élogieux, refuser de porter telle ou telle chose juste parce que l’on estime que notre corps ne nous le permet pas, ça n’a jamais été un moteur pour aller de l’avant et accomplir de belles choses.

Vous pourrez avoir l’impression de vous motiver ainsi, mais cela ne durera qu’un temps. Si l’estime que vous avez pour vous-même se résume à perdre du poids, du ventre ou de la cellulite, alors vous en reprendrez.

La solution : le body positive. L’idée c’est de s’aimer inconditionnellement. Lorsque votre enfant n’est pas à la hauteur de ce que vous attendez de lui ou tout simplement n’arrive pas à faire quelque chose, est-ce que vous le dénigrez ? Lui signifiez-vous que vous le détestez afin de la pousser à s’améliorer ? C’est pareil avec votre corps. Donnez lui de l’amour, faites-en votre meilleur ami. Soyez reconnaissante pour tout ce qu’il vous permet de faire aujourd’hui, là tout de suite. Ce n’est qu’à partir de là que vous pourrez commencer à accomplir avec lui de grande choses…

Si comme moi vous êtes maman de petites filles, faites attention à vos paroles. Elles vous écoutent, elles vous regardent…Demain elles seront également aux prises avec cette société qui enseigne aux femmes qu’elles ne sont que des corps. Que ces derniers ne leur appartiennent pas totalement d’ailleurs…

Habitez votre corps. Acceptez qu’il ne soit pas exactement comme vous le souhaitez à ce moment précis, mais autorisez vous tout de même à vous parer de vos plus beaux atours, de simplement profiter de la vie, dans un joli maillot de bain.

Si vous me suivez depuis un moment vous avez déjà du voir des photos de moi en maillot de bain à différentes étapes de ma vie et de mon corps. C’est un acte militant, parce que trop de femmes s’empêchent de profiter de moments simples, seules ou en famille parce qu’elles sont grosses ou possèdent un corps qui ne rentre pas dans les standards de beauté. Personnellement j’en ai terminé avec les complexes et à vivre pour ou suivant le regard des autres. Je porte ce qui me fait envie et le maillot de bain ne fait pas exception à la règle. Si des personnes y trouvent à redire, c’est leur problème pas le mien.

Le maillot de bain est un vêtement que je prends toujours beaucoup de soin à choisir quelque soit ma morphologie du moment. Ce que j’aime particulièrement c’est me créer des looks de plage avec des accessoires. Je le fait également pour mes filles. Nous n’avons pas la chance de pouvoir aller à la plage plusieurs fois par an, alors un peu de coqueterie rend la sortie encore plus évènementielle. Nous y passons généralement la journée, alors nous associons look de plage et de ville pour pouvoir se baigner, mais aussi aller au restaurant, se prendre une glace…

Bon nous ne sommes pas encore à la plage, mais je souhaitais réaliser ces photos au milieu des plantes pour partager avec vous l’une de mes devises : « Bloom where you are planted ». Cela signifie littéralement fleurir là où vous êtes plantées. Cette phrase résume toute cette réflexion.

Si vous aussi vous souhaitez préparer votre sortie au bord de l’eau, rendez-vous sur le site La Halle (Il y a des réductions monstre en ce moment !), la collection de maillots de bain femme et enfant est vraiment chouette. Sans compter les accessoires. Je vous mets le shopping en fin de billet.

 

fullsizeoutput_11df.jpegfullsizeoutput_1182.jpegfullsizeoutput_11d5.jpegIMG_1190fullsizeoutput_11cfIMG_1097IMG_1098fullsizeoutput_11ec.jpegIMG_1182fullsizeoutput_11d7IMG_1104fullsizeoutput_11f4fullsizeoutput_11bd.jpegfullsizeoutput_11e2.jpegIMG_1253.jpg

Maya porte : maillot de bain, chapeau et sandales La Halle// Jupe DPAM

Je porte : Caftan Monoprix (ancien)// Maillot de bain, Sandales et panier en osier La Halle// Lunettes de soleil Asos//Turban Indira de Paris via Nyake Concept//

 

Billet rédigé en partenariat avec LA HALLE

Photos : Laureen D. Olympe

Partager
Plus Ancien Plus Récent

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Reply Sophie

    Vous êtes magnifique. J’ai découvert votre blog il y a un mois et demi en cherchant des informations sur les pics de croissance. Et depuis je vous suis sur Instagram. Ce que vous partagez fait du bien, je vous en remercie. Une très belle journée à vous.

    31 mai 2018 at 9 09 15 05155
  • Reply Dyenskitchen

    Bonjour, merci pour cet article, pourrai-je savoir où se trouve ce lieu

    31 mai 2018 at 13 01 13 05135
    • Reply D.

      Hello, merci, ce sont les serres d’Auteuil 😀

      31 mai 2018 at 13 01 23 05235
  • Reply Marlène

    OMG!!!! Enfin des paroles qui prennent un sens pour tout être humain possédant un corps. Cela veut évidemment dire tout le monde aussi femmes que hommes. Nous sommes de nature insatisfait et du coup on aime à penser que l’on serait tellement mieux avec quelques kilos en moins, un ventre plus plat et des fesses rebondi. Je ne dis pas le contraire, car chacun trouvera ce qui lui correspond, mais il est tellement dommage de ne pas faire ces petites choses de la vie qui nous rendent heureux comme se poser en maillot sur la plage et profiter du soleil, ou encore porter cette petite jupe qui découvre les genoux et dans laquelle on se sent tellement bien. Par peur du regard et du jugement des autres ou alors parce que l’on ne peut pas s’empêcher de se comparer à sa voisine. Bref, merci pour cette bouffée d’air frais sincère sur l’acceptation de soi et de son corps.
    Ps : vous être tellement chou et Laureen tes photos sont canons.

    31 mai 2018 at 13 01 29 05295
  • Reply Andrieu

    Merci pour ce blog et ces partages si beaux et bienveillants ❤️.
    Flo

    31 mai 2018 at 20 08 28 05285
  • Laisser un commentaire