Follow:
Le coin des minis

Comme un Million de Papillons Noirs, un album jeunesse pour renforcer l’estime de soi des petites filles noires

fullsizeoutput_230

Il y a quelques semaines nous avons reçu le livre Comme un Million de Papillons Noirs, un album jeunesse aux éditions Bilibok. Il s’agit d’un livre pour enfant écrit par Laura Nsafou et illustré par Barbara Brun. Ce livre a vu le jour grâce à la contribution financière des internautes via une campagne en ligne à laquelle j’ai participé. Souvenez-vous, je vous en avais parlé ici. Après des mois d’attente et de teasing, le livre est enfin dans notre bibliothèque et il est GENIAL !

IMG_0176.JPG

C’est l’histoire d’Adé, une petite fille noire joyeuse et sensible à la beauté du monde qui l’environne. Elle aime admirer de ses grands yeux brillants et apprendre le nom des fleurs par coeur (comme ma petite Maya !) . Elle aime également comme tous les enfants de son âge satisfaire sa curiosité en posant plein de questions. Adé possède une chevelure noire et dense qui la rend encore plus jolie, mais ses camarades lui font constamment remarquer que ses cheveux sont différents des leurs et se moquent d’elle. A tel point qu’Adé se met à trouver que ses cheveux ne sont pas beaux. Elle se confie à sa maman, qui va trouver avec habileté et bienveillante, le moyen de restaurer son estime personnelle mise à mal. Adé va alors réaliser que ses cheveux sont aussi beaux qu’un million de papillons noirs.

IMG_0178.JPG

Si vous avez lu ce billet intitulé « Non ma fille, tes cheveux ne sont pas un problème ! « , alors vous savez à quel point ce livre est bienvenu à la maison, et au delà, dans le  rayon littérature jeunesse française. Je trouve cela tellement horrible que l’on puisse faire des remarques négatives sur le physique d’un enfant ou que l’on se focalise sur une particularité au point de créer des complexes chez des êtres dont l’estime de soi est encore si fragile. Les petites filles (et certains garçons également) aux cheveux crépus et frisés doivent très tôt affronter toutes sortes de remarques parce que leur chevelure ne correspond pas à ce que beaucoup de personnes considèrent encore comme la norme. Dès leur plus jeune âge la société-les adultes, les autres enfants et les médias-leur apprend qu’il y a un problème avec leur cheveux : soit ils ne réagissent pas aux éléments comme il faudrait (Hé oui ils rétrécissent au contact de l’humidité et/ou gonflent), soit ils ne poussent pas assez vite, soit leur texture interpelle, soit…

Et pour couronner le tout, ces petits filles ne sont représentées quasi nulle part. Il existe très peu de dessins animés, de livres pour enfants ou même de jouets représentant des personnages qui leur ressemblent. Cette invisibilité ou ce manque de diversité oblige les petites filles à vouloir ressembler aux personnages qu’on leur présente, alors même qu’ils présentent des phénotypes opposés. On se retrouve avec des enfants qui ne rêvent que d’avoir une chevelure longue et blonde comme celle de Raiponce, avec les yeux bleus qui vont avec. Résultat : au lieu d’embrasser leur singularité, elles commencent à considérer qu’elles n’ont pas de bons cheveux ou la bonne couleur de peau. Imaginez un peu les conséquences néfastes que peut engendrer le fait de grandir avec une si mauvaise image de soi…

IMG_0180.JPG

Pour toutes ces raisons ce livre , qui est pour moi le premier en français qui aborde de plain-pied le sujet devrait être mis dans les mains de tous les enfants et de tous les adultes. Pas seulement les petites filles aux cheveux crépus et frisés, mais aussi celles des petits garçons qui vivent la même chose; celles des enfants qui se moquent en permanence d’autres enfants à cause de leur physique; celles des adultes qui ont toujours une remarque à faire sur les cheveux des enfants (que ce soit les leurs ou pas)…Mais aussi celles de ceux qui ont une vision ethnocentrée du monde et qui ne trouvent rien à redire à ce que les personnages des livres pour enfants soient à majorité blancs.

« J’ai écrit un livre pour dire aux petites filles noires : « Vous êtes belles, je vous vois » Laura Nsafou

0271498826610.jpg

Laura Nsafou qui est une femme noire et qui fut une petite fille qui a elle même vécu ces moqueries, a bien compris l’importance des représentations et des évocations positives. Adé est entourée d’une famille aimante et métissée, mais pas dans l’acceptation la plus commune du terme (noirs-blanc). Ce livre est l’occasion de parler de transmission mère-mamie-tantes–amies. Oui on peut cheminer avec d’autres femmes tout en conservant et en chérissant sa singularité.

Au delà de la diversité visuelle, il est également question de richesse culturelle. Les questionnements d’Adé sont l’occasion d’évoquer la coiffure afro, la gastronomie, l’Afrique, les Antilles…Quel bonheur d’entendre ma fille me demander ce qu’est une christophine, des safous…Et puis les dessins sont beauuuuxxxx !

Maya a vraiment beaucoup de plaisir à le lire avec son papa et moi. A chaque fois je vois des étoiles dans ses petits yeux d’enfant. Cette histoire contribue à renforcer l’estime qu’elle a d’elle-même.

Lors de la campagne de promotion du livre, j’avais lu une interview de Laura Nsafou dans laquelle elle affirmait que le titre faisait référence à Toni Morrison. Mes filles sont encore trop jeunes, mais on en reparlera, lorsqu’elles découvrirons à leur tour les oeuvres littéraires de cette grande dame qui a contribué à me forger une belle estime personnelle.

Ce livre qui traite pourtant d’un sujet délicat est d’une douceur et d’une poésie infinies ! Bravo aux auteures et aux éditions Bilibok, c’est vraiment du bon boulot.

Je vous invite à lire cet article dans lequel Laura Nsafou parle du livre ici .

Vous pouvez commander le livre sur le site des éditions Bilibok ici.

Et pour les franciliens, Laura Nsafou sera en dédicace samedi 25 novembre 2017 au Salon du livre jeunesse Afro Caribéen qui se tiendra à Clichy(92). C’est une manifestation à laquelle nous avons assisté quasiment tous les ans et où nous avons fait l’acquisition de très beaux livres jeunesse. Cette années nous ne pourrons pas nous y rendre, mais je vous recommande vraiment d’y faire un tour si vous cherchez des ouvrages pour vos enfants. C’est l’occasion de mettre quelques livres au pied du sapin :). Toutes les infos ici.

 

Partager
Plus Ancien Plus Récent

Pas de commentaire

Laisser un commentaire