Follow:
Le coin des minis, MATERNITE

On a fêté les 4 ans de Maya (part 1)

Entre l’arrivée de sa petite sœur, le déménagement et le changement d’école il s’en est passé des choses dans la vie de ma grande, ces quatre derniers mois ! Tout cela méritait bien d’abandonner un peu les cartons à leur triste sort, pousser les meubles, faire gonfler des gâteaux dans le four, dresser une jolie table, remplir des carafes de sirop et inviter des amis… C’est la première fois qu’on fait les choses de manière un peu formelle avec la déco et le gâteau de princesse de ses rêves (sic). Hé bien vous savez quoi  ? J’envisage d’ajouter une nouvelle compétence à mon CV ! Non parce que si à 4 mois de mon accouchement j’ai survécu à l’organisation d’une fête d’anniversaire d’enfant, alors je peux gérer sans stress un certain nombre de choses !

Plus sérieusement cette histoire s’est avérée un chouia plus prenante que je ne le pensais et je me suis clairement sur-estimée ! J’avais pourtant une idée bien précise de ce que je voulais-sans pour autant avoir de « thème » -mais le temps a comme qui dirait, roulé sur moi. C’est qu’aujourd’hui je suis maman de deux enfants en bas âge #momoftwo, et si ça fait bien d’apposer ce hashtag sur des jolies photos postées sur instagram , dans la vraie vie,( #irl) c’est pas du gâteau tous les jours (c’est le moment où les mamans de trois enfants et plus lèvent les yeux au ciel avec un sourire en coin. Je vous vois). 

Dans ma tête je pensais que Nina se mettrait en mode off pendant que je peaufinerais le glaçage de mes gâteaux en écoutant Liane La Havas. Puis je ferais éclater le pop-corn à la casserole, comme dans les années 80, avant de le napper de caramel comme sur Pinterest. Rien ne s’est passé comme prévu. Ne riez pas les #momofthree et plus ! Je vous vois toujours.

La veille au soir j’ai complètement foiré deux gâteaux que j’avais en tête. J’avais passé la journée et une bonne partie de la soirée à m’affairer pour défaire les derniers cartons (et pas des moindres !) afin de rendre le salon pratiquable. La cuisine c’est un sport (surtout dans ces circonstances) qui ne fait pas bon ménage avec la fatigue. Heureusement que j’avais eu la bonne idée de ne pas me charger du gâteau d’anniversaire (ainsi que de demander au barbu de poser une RTT ) !

Et je ne vous parle même pas de l’état d’excitation dans lequel était Maya depuis la veille. Une vraie montagne russe émotionnelle et j’ai du chercher plusieurs fois au plus profond de moi pour ne pas lui crier : « Bon allez puisque c’est comme ça on arrête tout ! ». J’étais vraiment sur les nerfs ! Je voulais que la fête soit mémorable pour Maya et ses amis et comme toujours je m’étais mise une pression de dingue. Le barbu lui était plutôt flegmatique et tentait de m’aider du mieux qu’il pouvait. Bon, il a quand même échappé au bagne à vie lorsque qu’il a glissé un « Tu es sure que c’est qu’elle veut ? ». Moi comme une furie : « Sérieusement ?!  Non mais elle veut quoi alors, HEIN ?! ». J’ai la chance d’avoir un homme intelligent. Il a compris que ce n’était pas vraiment le moment de contrarier mon enthousiasme, qui je le reconnais ressemblait plus à une somme de contraintes la veille. Bref il a proposé d’emmener les filles faire un tour au parc histoire que je puisse me dépatouiller avec l’organisation de MON anniversaire (Vous le sentez le climat délétère ?). En fait y réfléchissant bien, je réalise que ( comme beaucoup de choses que l’on fait quand on est parents ), il s’agissait un peu-beaucoup-de ME faire plaisir.

Lorsque j’étais gamine, je n’ai jamais fêté mon anniversaire à la maison avec la bande de copines-copains, alors au fond tout ce ramdam c’était aussi pour faire plaisir à mon enfant intérieur. Ce n’est pas une mauvaise chose. Il faut juste en avoir conscience et trouver l’équilibre pour ne pas se noyer dans un verre d’eau.

Je voulais néanmoins que cela reste la fête de Maya et pour cela j’avais décidé d’accéder à sa demande de gâteau de cérémonie. Nous avions assisté un mois plus tôt à un évènement où nous avions pu admirer et déguster un gâteau au décor en pâte à sucre évoquant la Reine des Neiges (elle ne nous laissera donc jamais en paix !). Je ne suis pas une fan de la première heure de ce type de gâteau et je trouve que si les décors peuvent parfois en jeter un max, niveau saveur du gâteau en lui même ce n’est pas vraiment ça. Mais cette fois j’ai trouvé que la gâteau était bon et j’avais même terminé la part de Maya ! Du coup lorsque Gâteau Créateur a repris contact avec moi peu après cet évènement, je leur ai demandé si ils voulaient être de la partie ! Il s’en est suivi quelques échanges de mails afin que je puisse les guider pour la réalisation du gâteau. J’ai eu à choisir entre plusieurs options allant de la taille du gâteau, au parfum de la génoise à celui du fourrage. J’ai donné quelques indications pour le décors, c’était pas compliqué : rose+princesse. Voilà quels étaient les désirs de Maya. Rendez-vous était pris pour une livraison chez nous quelques heures avant le début des festivités.

Le jour J le livreur de Gâteau Créateur a donc sonné à notre interphone dans la matinée et a installé le gâteau sur notre table. Il avait beaucoup d’avance, mais à la vue de son gâteau je pense que Maya a pu se figurer les choses un peu plus précisément et a consenti à redevenir la petite fille coopérative qu’elle est 90% du temps. Ouf ! Je pouvais alors finaliser ma pâte à crêpes. Les amies qui me lisent doivent se demander de quelles crêpes je parle et crier à l’arnaque, puisque ladite pâte est finalement restée au frigo. Ah la la. Je ne sais pas pour vous mais ma hantise lorsque je reçois des gens c’est qu’ils  n’aient pas assez à manger. Je préfère rester avec des tonnes de nourriture sur les bras (ce qui est rare car j’ai toujours de l’alu et des boîtes en stock pour que ceux qui le souhaitent emportent ce qu’ils veulent chez eux !), plutôt que d’avoir l’impression qu’on racle les fonds d’assiette.

J’aurais pu compléter mon buffet en faisant un saut au supermarché, mais nous ne donnons pas de bonbons à Maya et nous évitons au maximum les gâteaux industriels. Cela m’aurait sembler étrange de donner à d’autres enfants ce que nous arborons pour les nôtres.

Le barbu lui trouvait qu’il y avait bien assez à manger et ma Sheily qui a organisé plusieurs anniversaires de son petit prince et qui était la première à arriver m’a confirmé qu’on voyait bien souvent les choses avec nos yeux d’adultes et que les petits n’en demandaient pas tant. J’avoue qu’elle m’a bien rassurée <3.

Ce qui s’est passé par la suite, c’est ce qui se passe à toutes les fêtes d’anniversaire de rases moquette. Des petits bouts qui courent, sautent partout, rient aux éclats, se disputent pour un ballon, pleurent, se font un peu mal, se font consoler, prennent une bonne gorgée de sirop pour se remettre sur pieds et repartent de plus belle. Bref la spontanéité et la beauté de l’enfance. Il fallait voir leurs yeux tout ronds lorsque l’on a posé les bougies sur le gâteau !

Si la partie buffet m’a un peu frustré, j’étais particulièrement fière du coin jeu que j’avais préparé pour permettre aux enfants de se canaliser s’amuser ensemble. La pêche à la ligne et les tatouages(reçu en cadeau suite à notre commande de faire-parts de naissance) Atelier Rosemood on rencontré un grand succès !

J’avais complètement oublié de composer des goodies bag, mais j’avoue que je manquais cruellement d’idées (je ne voulais pas y mettre des bonbons) et de temps pour les composer. Si vous en avez je notre dès à présent pour l’année prochaine !

Sinon pour la déco je vous recommande l’incontournable Héma. Vous y trouverez absolument TOUT !

Laissez moi le temps de trier et retoucher les photos et on se retrouve dans quelques jours pour la seconde fête de la puce !

 

Partager
Plus Ancien Plus Récent

9 Commentaires

  • Reply Naïra Culture

    J’aime ce thème rose + princesse. Du haut de mes 21 ans, j’ai toujours fêté aussi mes anniversaires avec ce thème. Je ne jurais que pour celui-ci lol.
    Le gateau de t’as princesse était magnifique, cela me refait tomber en enfance… Et puis j’adore tes photos

    4 avril 2017 at 21 09 46 04464
    • Reply D.

      Ravie que ça te plaise

      5 avril 2017 at 21 09 44 04444
  • Reply Astou

    Tu as beaucoup de recul sur les choses Danielle, ça me frappe à chaque fois que je te lis! C’est admirable vraiment!
    Les photos sont très belles, encore joyeux anniversaire a ta princesse!

    5 avril 2017 at 13 01 45 04454
    • Reply D.

      Bonjour Astou, merci beaucoup pour ce commentaire. Je transmets tes vœux à Maya <3

      5 avril 2017 at 16 04 14 04144
  • Reply Mims

    Wow, moi aussi j’aurais rêvé d’une fête comme ça, c’est beau cette deco et ce gâteau! Et t’inquiète donc pas, même en tant que maman de 3, je n’ai pas roulé les yeux au ciel ni souri en coin :). C’est que je me rappelle très bien, même sans fête d’anniv à organiser, de ce sentiment de débordement que j’avais avec mon 1er, moindre avec les 2, et plutôt rare avec mes 3. Je cherche encore à quoi c’est dû (experience acquise? Grands qui aident? Suis plus relax?)!
    Encore bravo et toujours un plaisir de te lire!

    5 avril 2017 at 21 09 21 04214
    • Reply D.

      Merci pour ce commentaire empreint de bienveillance ❤

      5 avril 2017 at 21 09 43 04434
  • Reply Miss Natiaa

    J’ai l’impression de vivre l’instant avec vous. Beau récit, belles photos, belle fête!

    6 avril 2017 at 4 04 07 04074
    • Reply D.

      Merci Ma douce

      6 avril 2017 at 8 08 33 04334
  • Reply Sheily

    La fête était parfaite ! On réserve notre place pour l’année prochaine ! Mille baisers à vous 4 !

    9 avril 2017 at 22 10 29 04294
  • Rediger un commentaire