Follow:
Uncategorized

Carrot Cake

Je dois vous avouer une chose : je prends plus de plaisir à cuisiner qu’à manger la majorité de mes réalisations culinaires. Mais il y en a quelques-unes qui parviennent à transpercer mon cœur de cuisinière de pierre ! Ce sont rarement celles qui font l’unanimité. Elles sont souvent un peu roots, leur origines sont souvent contestées et leur réalisation beaucoup plus simple qu’on l’imagine. Elles sont surprenantes, elles ont du caractère, elles mélangent des fruits aux légumes, du sec au frais, de la crème au beurre…Le Cheesecake en fait partie, ça vous le savez déjà 🙂

Aujourd’hui je vous présente son partenaire, le Carott Cake. Je ne le fais pas souvent mais j’en mange très souvent dans mes salons de thés préférés (le meilleur est pour moi celui de Mamie Gâteau) . Je l’aime d’amour !

Voici la recette que j’ai adopté.  Il vous faut :

    • 300 g de carottes râpées (grossièrement)
    • 4 œufs
    • 100 g de sucre
    • 80 g de noix de pécan concassées
    • 80 g de farine
    • 10cl d’huile
    • 1 cuillère à café de cannelle
    • 1 sachet de levure chimique
    • une pincée de sel

Le Glaçage du Carrot Cake est facultatif mais pas pour moi. J’utilise donc pour cela :

  • 100 gr de fromage frais de type St Moret (Cream Cheese)
  • 120 gr de sucre glace

Réalisation du Cake :

Préchauffez le four à 180°(th 6)b

Fouettez le sucre et les œufs de façon à obtenir un mélange mousseux. Ajoutez l’huile, les noix de pécan, la farine, la levure, le sel et la cannelle. Mélangez puis incorporez les carottes. Versez le mélange dans le moule beurré et enfournez pour 45 minutes.

Astuce : si au bout de 30 minutes vous constatez que le dessus du gâteau est trop coloré, recouvrez d’une feuille d’alu et poursuivez la cuisson.

Le gâteau doit être entièrement sec.

Sortez-le et laissez-le refroidir sur u grille avant de démouler.

Pour le glaçage :

Mélangez le cream cheese au sucre glace puis napper le gâteau à l’aide d’une spatule.
Laisser refroidir 15 mn au frigo.

C’est prêt, vous n’avez plus qu’à le déguster accompagné comme je le fais d’un thé à l’orange de Jaipur (India forvever !)

Partager
Plus Ancien Plus Récent

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire