Follow:
Le coin des minis

Do not try this at home

Lorsque j’étais gamine, je voulais grandir vite pour pouvoir acheter moi-même mes habits, me maquiller et….porter des santiags. Je me souviens, je devais avoir tout juste 8ans lorsque je suis arrivée dans la salle de classe chaussée de ces tiags trois pointures trop grandes pour moi. La maîtresse m’a regardée d’un air incrédule. Il faut dire qu’en matière d’excentricités vestimentaires je n’en étais pas à mon coup d’essai. J’étais une sorte de Tavi, les fashions weeks en moins. J’avais donc « emprunté » cette paire de bottes dans le shoesing de ma tante et les avaient chaussées dans l’escalier, tous les matins, trois jours durant… Avant de me faire prendre.

Autant vous dire que j’ai été la star de la cour de récré pendant ces trois jours ! Mémorable.

Lorsque ma mère a appris la supercherie, j’ai passé un sale quart d’heure. En réalité elle avait dû trouver ça fun, car pour mon anniversaire j’eus droit à mes premières vraies santiags. La version pour enfant entendons nous. Depuis les tiags sont pour moi le graal de la botte.

Je regretterai probablement ces paroles plus tard, mais j’aime chez les tous petits ce petit grain de folie qui bien souvent nous permet de nous découvrir de grandes passions.

Avant de vius souhaiter un bon week-end, je vous laisse avec ces quelques photos de Jason Lee, photographe de mariage qui se plait à photographier ses filles Kristin et Kayla en les mettant en scène dans des situations cocasses de la vie d’un enfant.

Partager
Plus Ancien Plus Récent

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply eilora

    J’ai testé les bottes de moto avec les très longues jupes que ma mère me faisait quand j’étais petite, c’était celles de mon frère.
    Je me sentais vraiment bien, mais contrairement à toi, je n’ai pas été la star des cours de récré, au contraire…trop différente, pas à la mode, pas comme les autres…
    Bizzarement ça ne m’a pas refroidie, ça m’a poussée à me faire mon style, malgré les moqueries et les méchancetés. Aujourd’hui, je ne regrette rien, et je continue sur ma lancée, à presque 30 ans.

    24 novembre 2012 at 10 10 24 112411
    • Reply D.

      Bienvenue Eilora,
      J’aime beaucoup ton commentaire. J’aime à croire que j’étais la star avec mes tiags 3 fois trop grande car adulée par quelques copines 🙂
      Moi je suis sure que tu étais la Star pour certaines, mais ce qui compte c’est de se sentir en harmonie avec soi même et ça commence très tôt finalement…

      26 novembre 2012 at 19 07 23 112311

    Laisser un commentaire