Follow:
Life etc.

Feminisme : des podcasts engagés

 

fullsizeoutput_6e3

Le podcast c’est le nouveau média à la mode, vous n’avez pas du passer à côté du phénomène et vous avez peut-être même vos petits chouchous (n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires). J’en consomme beaucoup et je me suis même lancée (timidement) dans l’exercice ici. Avec mon rythme de vie et l’arrivée des enfants, j’ai dû délaisser pas mal de médias faute de temps. Les podcasts c’est pratique, ça se télécharge, ça s’emporte avec soi et ça se consomme un peu où l’on veut et quand on veut. Il suffit que j’ai mon téléphone portable, mon casque ou des écouteurs et c’est parti ! Je vous présente aujourd’hui trois podcasts engagés dans la cause féministe que j’écoute à chaque nouvel épisode.

fullsizeoutput_aac

Les couilles sur la table

Un podcast emmené par Victoire Tuaillon depuis septembre 2017. Je l’ai découvert en début d’année et j’ai littéralement dévoré tous les épisodes. Les couilles sur la table est un podcast féministe qui parle des hommes. Plus précisément de la masculinité, de ce que pensent les hommes des femmes et de la manière dont ils agissent envers elles. Rien à voir avec Think Like a Man, Il est question ici de déconstruire la masculinité toxique et les mythes de la virilité, en abordant des sujets tels que « sexe sans consentement : le rôle des hommes », « Qui sont les harceler au travail ? » ou encore « Qui sont les conjoints violents ». Chaque épisode dure environ 40 minutes et fait intervenir des femmes qui travaillent quotidiennement sur ces questions. Psychologues, activités sociales, réalisatrices, militantes féministes. C’est hyper documenté, c’est plein de références et ça met des mots sur tout plein d’expériences vécues par les femmes et très souvent passées sous silence. A la fin de chaque épisode, les intervenantes sont invitées à donner une ou plusieurs recommandations de lectures féministes. Précieux.

Un podcast à soi

Animé par la journaliste, Charlotte Bienaimé, un podcast à Soi aborde de manière intimiste (avec des invitées) des préoccupations féministes : égalité entre les hommes et les femmes, parentalité, santé, sexualité, discrimination …C’est bien documenté, avec des références littéraires et cinématographiques variées qui émaillent les interventions des femmes qui se confient librement. C’est à chaque fois terriblement poignant. L’épisode « Qui gardera les enfants » m’a fait pleurer. Important.

Quoi de meuf

Un podcast Nouvelles Ecoutes (La Poudre) animé par Clémentine Gallot et Mélanie Wanga , deux journalistes et créatrices de la newsletter du même nom. Chaque épisode est l’occasion d’aborder une problématique sous l’angle féministe et intersectionnel. Le ton est léger et décontracté, mais de vrais messages y sont véhiculés. J’aime particulièrement la note pop culture où il est question de films, de livres, de séries TV,  de people, d’évènements…Une bonne manière de vulgariser la pensée féministe et la rendre accessible au plus grand nombre. J’ai beaucoup aimé le dernier épisode « Toutes hystériques « .

BONUS :

Je n’y suis pas aussi fidèle que les trois précédents, car je trouve les épisodes assez inégaux, mais certains m’ont tapée dans l’œil, par le thème ou les invitées. Allez-y jeter un œil cela pourrait vous intéresser :

>>>>The Womanist : un podcast animé par trois femmes noires françaises qui vivent à New York. Elles y donnent leur point de vue sur leur quotidien mais aussi sur des sujets qui font l’actualité ou des problématiques féministes. Je vous recommande l’épisode suivant :

>>>La Poudre : le podcast de la journaliste Lauren Bastide que l’on ne présente plus, tant il a eu de la presse. Des femmes publiques y parlent de leur vie et des causes qui les animent. Je ne les ai pas tous écouté et il m’en reste à découvrir sur ma liste, mais l’épisode consacré à la réalisatrice Alice Diop m’a particulièrement touchée par sa justesse.

>>>>>>Chiffon : Un podcast dans lequel Valérie Tribes, invite les femmes à parler du vêtement, dans sa dimension politique. Je vous recommande chaudement l’épisode avec Alex Jah Njiké, une femme noire auteure et militante féministe.

 

fullsizeoutput_6dd

Partager
Plus Ancien Plus Récent

Vous aimerez aussi

3 Commentaires

  • Reply Marie

    Merci pour ces références. Mes indispensables en vrac: les grosses têtes (ma dose de bonne humeur), Hey, Girl d’Axelle Elle (des femmes qui parlent aux femmes), Black Girl in Om et Fictions de France Culture (adaptation audio de romans).

    10 mars 2018 at 13 01 44 03443
    • Reply D.

      Oh et bien merci pour ces références ! Je mets tout ça dans ma playlist 🙂

      30 mars 2018 at 16 04 56 03563
  • Reply Dina

    Merci pour tes podcasts, je me régale

    30 mars 2018 at 21 09 10 03103
  • Laisser un commentaire