Follow:
Lecture

J’ai testé le livre Audible (et lu : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une)

Depuis que j’ai replacé la lecture au centre de mes passe temps, j’éprouve une certaines frustration à ne pas réussir à ouvrir un livre certains jours. Ce n’est ni le temps ni l’envie qui me manquent, mais avec un bébé contre soi c’est parfois compliqué de tourner les pages.  Puis je suis tombée sur une publicité pour Audible, le service de livres audio à la demande du géant Amazon et j’ai voulu tenter l’expérience de l’écoute d’un livre. Motivée par l’offre découverte proposant un ouvrage gratuit je me suis dit que je ne perdais rien à essayer.


Avant de poursuivre je dois vous dire quelle lectrice je suis. J’aime l’objet livre. J’aime tourner les pages, humer l’odeur du papier, suivre les mots du doigt, marquer les pages, les corner…Pour toutes ces raisons j’aime avoir mes propres livres. Je n’emprunte que rarement et je préfère acheter un livre que me faire un resto. Les romans sont mes livres préférés. Ce sont ceux que je dévore, puis les admire dans ma bibliothèque comme autant de souvenirs de bons moments passés en leur compagnie. Pour toutes ces raisons je n’ai jamais pu acheter un livre électronique. Alors un livre audio n’en parlons pas  ! Mais…Depuis environ deux ans,  des livres de développement personnel se sont glissés dans ma pile à lire. Au départ je me contentais de ceux qui m’étaient envoyés par les maisons d’édition, puis motivée par ma sœur et son coaching en leadership (c’est elle qui m’a offert Year of Yes de Shonda Rhimes), j’ai commencé à y regarder de plus près. Ce sont des livres que j’ai plaisir à lire car ils répondent à un besoin concret, mais je ne trouve pas indispensable de les posséder.
Du coup je me suis dit que ces livres là je pouvais peut être me contenter de les écouter.
Pour cette offre découverte j’ai donc décidé de me tourner vers un livre de développement personnel.

Il s’agit du livre de Raphaëlle Giordano, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, paru aux éditions Eyrolles en 2015. Il s’est depuis vendu à 300 000 exemplaires et j’avoue que ce statut de best-seller a attisé ma curiosité.
Je me suis donc lancée dans cette écoute et je vous donne mon avis sur le livre mais également sur le service Audible.
Commençons par le livre si vous voulez bien.
C’est l’histoire de Camille, 38 ans, en couple avec un enfant. Camille ne vit pas la vie exaltante dont elle aurait rêvé et comme beaucoup de personnes elle se débat avec le mal du siècle  :  la routine. Un job dans lequel elle ne s’épanouit pas, un fils ado qui s’éloigne et un époux avec lequel elle n’arrive plus à communiquer. A la maison les reproches et les jugements plombent fréquemment l’ambiance qu’elle n’a plus la force de maintenir au beau fixe.
Puis un jour Camille rencontre Claude, un homme d’âge mûr qui lui propose de l’aider à vaincre cette routine qui la mine. S’engage alors une relation de confiance et de confidence entre Claude et Camille. Tel un coach de vie, Claude va lancer un certain nombre de défis à Camille, dans le but de l’aider à réaliser qu’elle détient la solution à toutes ces difficultés qu’elle juge insurmontables. Rétablir une communication saine avec son fils, renouer avec elle même et ce corps qu’elle trouve laid en raison de ses kilos en trop, pardonner à son père avec qui elle coupé les ponts depuis plusieurs années, raviver la flamme entre elle et son époux et enfin se lancer dans l’aventure professionnelle à laquelle elle osait à peine rêver  :  ouvrir une boutique de vêtements pour enfants. Comme vous pouvez vous en douter, tout cela ne va pas arriver du jour au lendemain et Camille partage avec nous son chemin de croix entre la magie des débuts et les échecs de mi-parcours.
Sous ses airs de roman, l’auteure nous livre en fait un manuel de développement personnel plutôt efficace. Un livre intéressant pour les personnes qui n’aiment pas l’approche impersonnelle de beaucoup de livres de développement personnel.

Moi je n’ai pas aimé cette approche hybride entre roman, manuel et cahier d’exercices. Pour la simple et bonne raison que j’ai retrouvé des concepts que je connais déjà et qui sont énoncés dans plusieurs manuels que j’ai lu. Ce n’est pas mauvais mais pour moi ça manquait un peu d’originalité. Plusieurs clés de résolution y sont données, mais pas assez développées à mon goût. La faute justement à ce mélange des genres qui fait un peu fourre tout. Mais je reste persuadée que c’est un bon livre pour une première approche des percepts et disciplines liées au développement personnel. D’ailleurs on y retrouve une bonne définition de la pleine conscience ainsi qu’une initiation qui pourra permettre aux personnes qui le souhaitent d’aller plus loin.
Voilà pour ce qui est du fond.
En ce qui concerne la forme livre audio, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, en raison de la voix et du rythme de la narratrice auxquels je n’accrochais pas. C’est vraiment très subjectif. Je n’ai pas aimé la manière dont la narratrice mimait la voix des autres protagonistes au moment des dialogues.
Ce que j’ai aimé en revanche c’est la possibilité de pouvoir régler le débit de narration. Le ralentir ou l’accélérer.
J’ai aimé cette possibilité de pouvoir écouter mon livre à tout moment et en tout lieu. Il me suffisait de lancer l’appli pour poursuivre ma lecture. Point de marque de page nécessaire. Et lorsque je changeais de support (du téléphone à la tablette) la synchronisation se faisait automatiquement et avec mon accord.
J’ai également aimé le fait de pouvoir avoir l’appli en marche et l’écoute en route tout en gardant la possibilité d’ouvrir une autre appli en même temps (Youtube ne permet pas cela par exemple).
Il existe plusieurs services de livres audio que j’ai parcouru avant de tester Audible, mais l’avantage de cette dernière est pour moi le catalogue. Audible propose une quantité impressionnante de livres audio : plus de 200 000 titres repartis en catégories. Une véritable bibliothèque en ligne avec des livres qui font l’actualité comme « Petit Pays » de Gael Faye lu par…Lui même ! Je ne vais pas l’écouter car je le lis actuellement en papier, mais j’aime beaucoup l’idée. Certains livres sont lus par les auteur-e-s eux mêmes et d’autres par des personnalités connues.
Les titres sont disponibles à l’achat et le prix est si je ne m’abuse le même que celui d’un livre papier.
En s’abonnant au service pour 9,95€ par mois on profite d’un tarif unique pour un livre tous les mois, quelque soit la catégorie ou le prix du livre. Si vous n’utilisez pas votre crédit, il peut être reporté au mois suivant.
Je vais adopter le service que je reverserai aux livres de développement personnel. J’ai crée une liste d’envie que j’alimente au fur à mesure. 12 titres sur une année c’est plutôt un bon programme. Et si jamais je me lasse, j’ai la possibilité de résilier mon abonnement a tout moment.

Et vous, vous avez testé le livre audio ?

Partager
Plus Ancien Plus Récent

3 Commentaires

  • Reply Kassi jey

    Bonjour Danielle,
    Pour répondre à ta question, ça déjà bien 1 ans et demi que j’expérimente la lecture audio via audible.Les prérogatives de mon métier m’amènent à rédiger de la documentation contractuelle que je dois lire et relire à longueur de journée avant de donner mon bon à tirer. En outre j’ai un petit problème de convergence de la vue que je corrige avec mon orthoptiste. J’adore lire, et je ne voulais surtout pas arrêter à cause de ma fatigue oculaire alors j’ai opté pour le livre audio. Tout comme toi, j’adore l’objet, le livre physique, feuilleter les pages, stabiloter, bref je me l’approprie réellement, je n’emprunte jamais, c’est MA propriété…j’ai eu du mal au début, et puis j’ai décidé de ne retenir que le positif du livre audio. Tous les livres ne s’écoutent pas de la même façon, certains narrateurs peuvent avoir une voix monocorde, un ton qui ne convient pas toujours etc.il faut s’accrocher par moment. Aussi, j’écoute d’abord l’extrait avant d’acheter le support. Quand à Gaël Faye sa voix, ses intonations sont parfaites à mon sens, c’est entre autre un des livres que j’écoute actuellement. Je suis férue de livres destinés au développement personnel, mais lorsqu’ils est trop théorique c’est vraiment pas engageant. J’ai encore quelques livres de dvpt personnel que j’ai pas fini d’écouter. Enfin, je trouve qu’il y a du choix, surtout s’agissant des livres de dvpt personnel. Voilà mon avis. Bonne journée.

    25 janvier 2017 at 10 10 18 01181
  • Reply Astou

    Bonjour Danielle,

    je n’ai jamais essayé le livre audio mais c’est tentant. Les jours de flemme alors.. ou sur la route…C’est une bonne idée de faire lire l’auteur du livre. C’est certainement une expérience très riche pour l’auteur. Après il faut vraiment que la voix soit agréable et sache retransmettre les émotions des différents personnages sinon ça peut rebuter inutilement. Avec la version papier au moins il n’y a pas ce souci. à tester donc rapidement.
    à bientôt sur le blog!

    28 janvier 2017 at 14 02 56 01561
    • Reply D.

      Oui c’est vrai qu’il faut accrocher à la voix et que ça peut rebuter. Mais comme tu le dis si bien sur la route ou en faisant la cuisine, le ménage ou tout simplement en berçant ma dernière c’est une bonne alternative à la lecture classique.

      8 février 2017 at 10 10 31 02312

    Laisser un commentaire