Follow:
Le coin des minis

Neïba Je-sais-tout (ou presque) : Tu sais garder un secret ?

fullsizeoutput_910

Je vais vous avouer quelque chose : les livres pour enfants avec toujours le même type de personnages je n’en peux plus. Lire à ma fille des livres dans lesquels les petits protagonistes sont toujours blanc-he-s, minces, valides (avec des cheveux lisses et longs) m’est de moins en moins supportable. J’ai avalé ces livres là toute mon enfance-avec beaucoup de plaisir- à défaut de mieux- et je maintenant que je suis adulte je veux  une expérience différente pour mes filles. J’en ai plus qu’assez de ce manque de diversité et j’en ai ras le bol que des gamins ne se retrouvent jamais (re)présentés dans un bouquin. Aussi certains livres sont des pépites qui me procurent autant de plaisir à la lecture qu’à Maya.

fullsizeoutput_90f

Neïba Je-sais-tout (ou presque) : Tu sais garder un secret ? est de ceux là. C’est un chouette petit livre (par son format) que l’auteure Madina Guissé a eu la gentillesse de nous offrir au moment de sa sortie. 

 Neïba est une petite fille de 9ans joyeuse, curieuse et bavarde. Elle a beaucoup de mal à ne pas dire ce qu’elle pense et à fortiori à garder un secret…Son grand frère Ibrahima en sait quelque chose ! Un peu chipie, Neïba est néanmoins emphatique et réalise rapidement qu’il faut parfois tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de dire des choses que les autres ne sont pas forcément prêts à entendre.

Je ne veux pas vous raconter l’histoire pour ne pas vous gâcher le suspens, mais je peux vous dire que dès les premières pages ma fille était suspendue à mes lèvres. L’histoire est tellement bien écrite (et riche en vocabulaire), tellement actuelle et  plus ancrée dans le quotidien des enfants que certaines histoires pour enfant que je trouve un peu gnangnan. C’est exactement ce que j’attends d’un livre destiné aux enfants de sept ans et plus. Maya ne sait pas encore lire alors elle s’en remet aux talents de conteurs de ses parents. Elle n’en loupe absolument pas une miette. Une fois la lecture terminée, elle se plait parcourir le livre pour admirer le joli trait de crayon de l’illustratrice Lyly Blabla.

unnamed-1161x1080unnamed-2-1180x1080

fullsizeoutput_68c

J’ai beaucoup aimé la singularité de cette histoire, mais aussi le fait que l’auteure rompt avec cette représentation classique des petites filles en jupe (rose), avec un comportement exemplaire ou qui cherche à l’être. Neïba est une petite fille noire qui porte ses cheveux en Afro, mais à aucun moment il n’est fait référence à ses caractéristiques physiques ni à ses origines car ce n’est pas le sujet de l’histoire. Neiba est  donc une petite fille comme une autre, mais surtout hyper attachante.

J’ai aimé l’humour fin qui irrigue le livre et la qualité de l’illustration qui apporte vraiment de la fraicheur.

Nous avons hâte de découvrir le Tom 2 qui ne devrait pas tarder à sortir selon l’auteure.

Un petit livre pour un maximum de plaisir et surtout une belle contribution à cette nécessité impérative d’inclure tous les physiques et toutes les cultures au sein de la littérature jeunesse française.

Vous pouvez vous procurer le livre ici

fullsizeoutput_90e

Partager
Plus Ancien Plus Récent

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire