Follow:
Non classé

Once upon a time…

Je me suis toujours demandé comment les gens pouvaient avoir un photographe préféré.

Pour moi il n’y a rien de plus subjectif qu’une photo, rien de plus empirique que l’art de photographier, rien d’acquis et toujours à découvrir. Alors désigner Richard Avedon ou Robert Mapplethorpe comme étant ses photographes préférés me semblait un brin réducteur.

Ce que j’oubliais c’est qu’il y a des personnes qui parviennent à transcender l’art lui même et à laisser une trace indélébile sur leur oeuvre: les alchimistes.

Ceux qui transforment tout ce qu’ils shoote en féerie.

Je suis ultra sensible à la féerie, dans chaque chose je recherche le beau avant l’utile, j’aime les personnes qui racontent des histoires.Un peu comme cette fille qui parvient toujours à créer un univers presque onirique autour du vêtement le plus classique.

Ou comme Tim Burton qui prend le partit de raconter des histoires auxquelles à priori les grands ne croient pas, mais qui devient le réalisateur préféré de toute une génération.

C’est ainsi que Tim Walker est devenu mon photographe préféré, en proposant au magazine Vogue des choses que l’on ne voit que dans les films de son homonyme.

Je n’ai jamais porté de Hermes, mais c’est la marque que je préfère, car en terme de marketing et d’image elle réussi à communiquer sans ostentation et ses campagnes sont toujours conçues avec un esthétisme que certains qualifieraient de mélange des genres.

Moi je suis résolument fan de toutes ces personnes qui font l’effort de mettre quelques grammes de nuance là où certains préfèrent en mettre la vue.

tim-walker-hermes-1

tim-walker-hermes-6tim-walker-hermes-2

tim-walker-hermes-5

tim-walker-hermes-3tim-walker-hermes-7

tim-walker-hermes-4
Partager
Plus Ancien Plus Récent

5 Commentaires

  • Reply isabelle

    Nos esprits se sont rencontrés ce matin, alors que je me disais, tiens, cela fait un moment que je ne suis pas allée lire les points de vue de Dany, tu es venue me voir… C’était le signe qu’il fallait que je lise ton spécial Tim Walker. Je partage largement ton avis et ce qu’il a fait pour le catalogue d’Hermès est tout simplement ébouriffant. Idem pour Alix, cette fille est fantastique, son blog m’enchante.

    29 mai 2009 at 11 11 06 05065
  • Reply Eda

    Ces photos sont manifiques!

    29 mai 2009 at 15 03 15 05155
  • Reply nubiennes

    L’histoire du photographe fétiche c’est que l’on se sent bien avec l’œil qui nous scrute et nous juge jusqu’à l’instant X où le déclic a lieu .A ce moment ,on a l’impression d’avoir offert en un instant tout son potentiel photogénétique .

    29 mai 2009 at 15 03 53 05535
  • Reply b_marco

    Joli choix, surtout que je ne connaissais pas ce photographe.
    Merci pour la découverte.

    31 mai 2009 at 10 10 43 05435
  • Reply fool

    Je ne peux pas dire que j’ai un photographe préféré mais j’aime les belles photos, et celles d’Hermés sont très belles

    2 juin 2009 at 13 01 15 06156
  • Laisser un commentaire