Follow:
Restos, Voyages

Bruxelles gourmand

Parce que l’on mange quand même autre chose que du sirop de sucre à Bruxelles, je me devais de vous parler de deux endroits vraiment sympa et des meilleures frites du monde.
Sachez qu’à qualité de nourriture et de service égales,Bruxelles est moins chère que Paris, Londres , Dublin ou Amesterdam. Même si l’on est détendu, la ville est belle et le soleil brille, l’idée pour moi n’est pas de se ruiner en restauration lorsque l’on voyage.
La VBI (vraie bonne idée ndlr) est de choisir une formule hôtel avec petit dej inclus parce que de toute façon ce n’est pas à ce repas que vous pourrez manger local (le petit dej dit « Continental » entendez viennoiseries, thé café, cappucino, tartines voir pancakes est désormais incontournable) à moins d’être chez l’habitant.
Nous avons fait un long week-end à Bruxelles, donc pas que quoi écrémer les adresses du Guide du Routard, mais l’occasion de découvrir quelques incontournables…

Cette enseigne plaira aux amateurs de simplicité, lassés du snobisme des cafés parisiens et désireux de retrouver une véritable ambiance de brasserie, la carte en plus !
Cette dernière est hybride et vraiment surprenante! Le lieu est aussi connu pour ses spécialités de tartes salées et sucrées, que pour ses plats tradi de brasserie : Purée/saucisse, Entrecôte/Frites (surprenant non?).
Nous optons pour le plat du jour qui est une surprenante crêpe de légumes au saumon. A l’arrivée du plat à l’allure un peu trop « healthy » à mon goût j’ai regretté un instant le steak de ma voisine, mais à la première bouchée, ce fut une diffusion de saveur tellement extra que je me suis demandée à quand remontait la dernière fois que j’avais mangé une julienne de légume aussi fraîche et un saumon aussi fondant. On a réellement l’impression que les légumes ont été cueillis du matin!
En dessert j’ai opté pour une tarte tatin (sans glace!) juste succulente, pas trop beurrée ni trop sucrée, vraiment comme à la maison (et je sais de quoi je parle, c’est un de mes desserts préféré !).

Pas de chichi ici, c’est une vraie brasserie avec ses petites tables rondes, ses chaises en bois et ses coudes à coudes ! Le genre de lieu où tu as l’impression qu’il n’y a pas de déco, mais si en fait et sans t’en rendre compte c’est ce bric à broc que tu apprécies !
Petite précision pour les adeptes de la carafe d’eau, à Bruxelles pas, de l’eau, c’est une bouteille d’eau : plate, gazeuse, sans-sel, citronnée, ce que tu veux, mais facturée.  
L’addition est cependant très raisonnable pour la qualité des plats (Environ 15euros par personnes).

 
Arcadi café
Rue d’Aremberg, 18
1000 Bruxelles

Je dois également vous parler d’un endroit exclusif tant il est difficile à trouver…

Ce lieu a une adresse précise, mais même en suivant les plans les plus élaborés je suis sure qu’on peut le manquer! Parce que comme le précise si bien le guide, l’astuce consiste non pas à regarder en l’air pour trouver le nom de la rue, mais au sol pour y trouver :

La fameuse bécasse qui vous guidera au fond de la cours.

Et là vous tombez sur une pure merveille : un authentique estaminet comme ils disent!
Ne cherchez pas, c’est juste une question d’étymologie, ça n’est pas autre chose qu’un café, ou si c’est quand même autre chose non ?!
Autant vous dire tout de suite que les habitués et les gérants nous ont regardé entrer avec des yeux tous ronds parce que ça, ce n’est pas un coin de touriste (dans tous les guides mais impossible à trouver que je vous dis !).
Ensuite il s’agissait de faire honneur à l’une des spécialités de la maison : le lambic doux servi dans un fût !
J’ai trouvé ça un peu plus corsé et plus affiné qu’un cidre, pas mauvais, mais la contenance de ce fût m’a comme qui dirait décontenancée !
Sinon j’ai également goûté  au Kriek goût framboise qui ma foi se siroterait bien entre copines en refaisant le monde…
Comme nous y sommes allés trois jours de suite (le troisième nous y avons déjeuné très correctement et vraiment pas cher), et bien forcément le troisième jours nous étions considérés comme des habitués, et nous ne nous sommes donc pas privés pour regarder à notre tour avec des yeux ronds deux touristes japonais qui eux aussi avaient (enfin!!!) trouvé cette délicieuse cachette!
La Becasse

11 Rue de Tabora, 1000 Bruxelles

Tout ceci est bien beau, mais nous ne pouvions pas quitter Bruxelles sans avoir goûté des frites…
N’allez pas vous ruiner en machines hyper sophistiquées que vous utiliserez une ou deux fois avant de la remiser au placard. Je sais désormais que la qualité des frites réside en partie dans la qualité de la pomme de terre. Celle de Belgique est vraiment différente, à la fois charnue et sèche, elle a un léger goût sucré (à peine perceptible) qui n’est pas sans rappeler celui de la patate douce.
Et l’autre partie alors ?
Nous avons cherché la réponse ici :

Sympa, mais sans plus.
Le véritable Graal c’est en dessous:

Si vous aimez les frites, ne gaspillez pas votre palais ailleurs, prenez une bonne paire de tennis et allez à l’autre bout de Bruxelles à la découverte de la frite parfaite(et je mâche mes mots!) .
Cette enseigne fondée en 1948 est LA Friterie qui vous servira la Rolls-Royce de la frite !
Oui je sais ça n’a pas l’air comme ça, mais le New York Times a même décidé que ces frites étaient les meilleures de monde.
C’est vous dire si ça vaut le détour !
Malgré tous ces honneurs, cela reste une baraque donc vous dégusterez vos frites dans un cornet, la sauce à part ou sur les frites.
Vous pouvez également moyennant une conso déguster votre cornet  de frites dans l’un des café qui borde la place .
Je ne suis pas particulièrement fan des frites (j’ai rien contre celles du Quick c’est vous dire!), mais après celles-ci, ça va être très difficile d’en manger ailleurs!
La friterie propose aussi un ensemble d’accompagnements allant du poulet frit à la fricadelle en passant par le Burger mais nous nous sommes contentés d’un cornet de frites chacun.
Maison Antoine
1, place Jourdan
1040 Bruxelles (Etterbeek)
La ballade gourmande de Bruxelles s’arrête là pour ce voyage, mais j’ai comme un goût de moules qui ne veut pas me lâcher…
Partager
Plus Ancien Plus Récent

7 Commentaires

  • Reply Fool

    Merci pour cette visite…tu m'as donné faim vive la pause dej. Il me semble avoir vu ce restaurant dans l'émission- J'irais dormir chez vous- il a essayé de s'incruster chez les proprio…c'était un non catégorique et sans hésiter j'espère qu'ils sont plus commodes avec les clients 😉

    3 mai 2010 at 9 09 52 05525
  • Reply Fool

    J'oubliais alors on se voit quand pour bruncher? Un dimanche? ou dans la semaine en fin de journée autour d'un thé et d'une bonne patisserie (tu vois j'ai faim)

    3 mai 2010 at 9 09 54 05545
  • Reply D.

    De rien Fool:), moi aussi ça me donne faim, tiens!
    On essaye de se fixer une date la semaine pro?

    3 mai 2010 at 10 10 02 05025
  • Reply nubiennes

    C'est normal ils mettent de l'huile animal pour faire leur frite .Bien que pour réussir la frite c'est un tout : bonne température pour que les pommes ne soient pas toxique ,bonne huile et une pommes de terre spécifique à la frite c'est à dire pas trop sèche et qui n'absorbe pas trop d'huile pour que ce la soit croustillant .

    13 mai 2010 at 13 01 13 05135
  • Reply D.

    Mais non Nubien, c'est pas de la graisse animale! mais pour le reste je suis entièrement d'accord, vraiment les meilleures frites du monde!!!

    13 mai 2010 at 14 02 06 05065
  • Reply nbuiennes

    On m'a toujours dit que s'était du blanc de bœuf ^o^.L'on m'aurai menti lol .

    15 mai 2010 at 7 07 37 05375
  • Reply D.

    Du blanc d'oeuf c'est certe animal mais c'est pas de la graisse par contre. D'ailleurs tu en fais quoi de ton blanc d'oeufs?
    BTW: toujours outre atlantique?

    20 mai 2010 at 7 07 54 05545
  • Laisser un commentaire