Follow:
Non classé

Reach the Stars: Patrick Demarchelier au Petit Palais

demarchelier 015

C’est un peu cette sensation que m’a donnée cette expo: atteindre les stars, ou plutôt pénétrer dans leur intimité . Il s’agit de l’une des expos photos les plus belles qu’il m’ait été donné de voir. Peut-être parce que je me suis sentie comme à la maison. j’ai en effet croisé la majorité de ces photos dans mes magazines tout style confondu (Us, French, de mode, de musique, de société, d’information etc.). Je connaissais pratiquement toutes ces photos par coeur et cette expo m’a fait réaliser combien nous absorbons des « images » au quotidien. Pourtant je ne m’en lasse pas. J’ai même un temps collectionné ce type d’images que produit Demarchelier en découpant soigneusement celles que je considérais comme les plus « parlantes » et en les conservant dans un porte-vues, juste pour le plaisir de les admirer librement. Les nombreux déménagement ont eu raison de ce passe temps et les sites de stockage de photos ont pris le relais. Tenir un blog est également un prétexte pour collecter ces images et parfois les commenter.



Ce qui est frappant avec la photographie de Demarchelier, c’est qu’elle laisse rarement sans voix. Durant l’exposition j’ai échangé des rires avec les visiteurs les plus expansifs et j’ai remarqué les regards tantôt émerveillés, tantôt surpris et tantôt pensifs des plus réservés. Cela ne vaut que quand la salle ou la galerie ne sont pas bondées. Et en ces temps où l’art est omniprésent à Paris, ça n’est pas gagné et cela mérite d’être apprécié. Du coups je n’ai pas vu le temps passer et je suis restée plusieurs heures à éplucher les clichés.



Au fond nous rêvons tous de nous faire un jour portraiturer, même les moins accommodés à ce boîtier que je qualifierais de magique. Mais les plus réticents et les moins photogéniques savent que le portrait est un habit ingrat que l’on ne souhaite pas toujours revêtir. C’est là où Demarchelier intervient. Des photographes de stars il y en a beaucoup, c’est même une seconde nature chez certains. Par contre rares sont les personnes qui savent réellement, sincèrement portraiturer, donner une âme à ce qui au fond n’est qu’un bout de papier glacé.

Cette exposition donne l’impression que Patrick Demarchelier a très vite compris et surtout maîtrisé cet art et c’est sûrement la raison pour laquelle il est l’un des photographes les plus demandé au monde. Qu’il s’agisse des stars du cinéma ou de la musique, des personnalités du monde politique ou du gotha, il photographie ces sujets avec un plaisir égal qui transparaît dans les clichés.

Le petit+ de l’expo ce sont les toiles classiques accrochées au côté des clichés. Une originalité audacieuse pour un photographe que l’on connaît essentiellement pour ses clichés de stars du show-biz. On peut également observer au sous-sol les planches contact exposées, au travers desquels on réalise que prendre une bonne photo est aussi difficile pour le photographe que pour le modèle, même si il y prends du plaisir. Les nus sont particulièrement parlant et révèlent une Elle Mac Pherson un peu tendue, une Naomie Campell qui devient au fil des clichés de plus en plus professionnelle, une Kate Moss qui semble ailleurs, et une Cindy Crawford carrément genée.



Les photos de famille snt vraiment très belles et dévoilent les stars dans une intimité quasi inédite.

Trêve de blabla, voici quelques abstracts de cette très belle exposition qui se tient jusqu’au 9 janvier.

NB1:plus de 400 photographies sont exposées, vous comprendrez donc la longueur et le caractère laudatif de cette note.

demarchelier 014

demarchelier 008

NB2: c’est mon appareil photo et l’éclairage de la salle qui donne ce rendu « sépia » au clichés.

Partager
Plus Ancien Plus Récent

8 Commentaires

  • Reply Oriane

    Ca me donne vraiment envie… Je pense que j’irai (si ce n’est pas trop cher ?). J’aime beaucoup ta manière de partager sur ton blog, de (me) faire découvrir des choses, avec une belle écriture, toujours. C’est toujours des choses personnelles, qui te tiennent à coeur, mais c’est assez ouvert pour inclure les lecteurs. 🙂

    6 novembre 2008 at 21 09 32 113211
  • Reply D.

    Merci pour ses olis mots Oriane. L’exposition est gratuite(pour une fois) et comme tu peux le constater on peut prendre pleins de photos.C’était amusant de voir les touristes japonaises se prendre en photo aux côté du portrait géant de Madonna. En tout cas ça te plaira certainement!

    6 novembre 2008 at 21 09 38 113811
  • Reply Oriane

    Génial ! Merci !!

    7 novembre 2008 at 11 11 19 111911
  • Reply Wafa

    J’avais vraiment envie de voir l’expo mais la dernière fois que je suis venue à Paris, j’étais trop k.o. Merci de nous montrer une partie de l’expo

    8 novembre 2008 at 9 09 24 112411
  • Reply MR style

    oh tu me donnes encore plus envie d’y aller !!!! ca a l’air superbe

    8 novembre 2008 at 10 10 47 114711
  • Reply Isabelle

    GRRR Encore une expo que je ne pourrai pas voir! Aussi merci pour tes photos.. En effet j’en ai reconnu certaines… Mais je suis étonnée de savoir qu’ils autorisaient à faire des photos. Les tiennes sont très bien (la perspective sue le mur et la couleur sépia justement).

    8 novembre 2008 at 21 09 55 115511
  • Reply D.

    Hello Isabelle, c’est sur qu’en ce moment niveau expo Paris et London sont « The places to be »!Je pense que pour les photos autorisées(sans flash), cela est lié au fait qu’il n’y a pas de bouquin qui reproduise l’expo(qui compte tout de même plus de 400photos!) de plus le cadre des photos de l’expo est conçu de telle manière que même les photographier de façon cadrée est assez difficile, ce qui exclut tout risque de reproduction illicite. Mais ça reste tout de même rare que les photos soient autorisées.

    9 novembre 2008 at 7 07 38 113811
  • Reply Fashionista*

    the pictures look amazing, Patrick is such a genius

    10 novembre 2008 at 9 09 39 113911
  • Laisser un commentaire