Follow:
Cinéma

Tina Turner, le biopic

Tina, Tina, Tinaaaaaaa!!!!
Il y a des artistes comme ça que vous entendez une fois et qui vous rentrent dans la peau.
Cette collision s’est produite alors que je ne devais avoir que 10 ou 11 ans!
La télé diffuse un concert de sa tournée « Break Every Rule », et moi je craque.
Je ne comprends pas un mot d’anglais, mais je suis déjà fan de la gestuelle, de la robe moulante et du mini blouson en jean délavé, des courses effrénées sur des escarpins de 10 cm, de la crinière de lionne, mais surtout de la voix.

A Fan is born!

La vérité c’est que plus jeune, j’avais des goûts de vieux: Alors que toutes mes amies vénéraient Brad Pitt ou Tom Cruise, mon acteur préféré était Dustin Hoffman parce que mon papa m’avait un jour gentiment laissée regarder « Le Lauréat ». J’aimais comme tout le monde Patrick Bruel et Roch Voisine, j’avais tous les posters des New Kids on the Block, mais en secret j’écoutais Chante France pour entendre Johnny Halliday.

En CM2, je me suis pointée à l’école avec les santiags de ma tante que j’avais dissimulé dans mon cartable pour les porter dans l’escalier.Elles étaient un peu trop grandes pour mon mètre 55, mais D. qu’elles en jetaient! La maîtresse ça l’a fait sourire et les copines elles voulaient toutes les mêmes. Je l’ai fait pendant deux jours mais ensuite je me suis fait griller et là ça a bardé(mais bon ça c’est une autre histoire…).

Bref tout ceci pour vous dire que Tina Turner c’était ma came!
Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, c’est quand on grandit que l’on perds un peu de son originalité, de son individualité, on commence à cramer définitivement ses rêves après les avoir longtemps grignoté…

Des personnes comme Tina Turner ont entretenu pendant longtemps un des miens.
Alors lorsque l’on tombe sur un film intitulé Tina, il devient naturellement vite culte.

Surtout lorsque les rôles principaux sont tenus par Angela Basset et Laurence Fishburne (nommés respectivement aux Oscars 1994 dans les catégories meilleur acteur, et meilleure actrice).
A vrai dire Tina est un film que je regarde au moins deux fois par an,sans jamais me lasser.

Angela Basset y est criante de vérité et au delà du récit de ce destin qui aurait pu être tragique, la musique est tout simplement terrible!

Ce film permet réellement de savoir comment Tina Turner est devenue la star interplanétaire que l’on connait aujourd’hui.Grâce à une hargne à toute épreuve, et la conviction qu’elle avait quelque chose a apporter au monde de la musique.

Moi je l’ai définitivement classée dans la catégorie RW(Respectful Woman) avec ce film de Brian Gibson qui est l’adaptation de son auto-biographie, »Moi Tina », un best-seller sortit en 1986.
Vers la fin du film Ike et Tina se retrouvent devant le juge pour le prononcé d’un divorce qui aura été pour le moins difficile(Kidnapping des enfants par Ike, dénigrement public de son ex femme, menaces de mort etc.).

Ike qui est tombé dans la drogue et se trouve dans une situation financière difficile. Il essaie de produire sans succès des petits groupes locaux, tandis que Tina devenue Bouddhiste a su trouver dans la méditation la force de faire face et surtout de survivre musicalement à la mort de son duo mythique.

Sur les conseils de son nouveau manager Tina prends une orientation musicale plus Rock’n Roll(jugé plus grand public que le Rn’B).

Nous sommes alors en 1978 et Tina sait pertinemment que son nom est sa marque, une marque certes crée par Ike, mais qu’elle entends bien lui faire survivre.

Elle cède tout à Ike, assume de rembourser toutes les dettes du couples dues notamment aux annulations de concert et demande au juge de ne lui accorder qu’une seule chose: De conserver son nom. Ike tempête, refuse l’idée que son ex-femme puisse faire fortune avec son nom.

Adjugé, Ike&Tina sont morts, vive Tina Turner!


Anna Mae Bullock raconte à sa soeur sa rencontre avec Ike Turner au cours de laquelle il lui annonce qu’elle a « quelque chose dans la voix ».


Engagée comme choriste au sein du groupe de Ike,elle impréssione par ses performances vocales et devient vite la petite coqueluche.


Ike jette alors son dévolue sur elle et devient rapidement son mentor.

Conscient de l’énorme potentiel d’Anna Mae, il l’épouse et donne naissance au duo Ike&Tina que tout le monde s’arrache.

Ike façonne un look de diva à Tina…
mais ne supportant plus de se retrouver dans son ombre, il se révèle comme étant un homme extrêmement violent.Pendant de nombreuses années, Tina subira en silence les violences physiques et psychologiques dont elle est victime.

Jusqu’à ce qu’elle trouve le courage de fuir pour sauver sa vie et celle de ses enfants.

Sa rupture avec Ike marquera définitivement un tournant dans la carrière de Tina, elle adopte un look radicalement différent très raccord avec l’esprit rock 80’s.

By the way…I Got my Ticket for Bercy!!!!

To be continued…

Partager
Plus Ancien Plus Récent

4 Commentaires

  • Reply Oriane

    Jai été bercée par Tina Turner toute mon enfance. A la maison, il n’y avait que mon père qui choisissait la musique. C’était Dire Straits, Sade, Joe Cocker et Tina Turner à fond tout le week-end. J’ai toujours aimé ce que dégageait cette femme. J’ai l’impression que c’est un personnage de mon enfance !

    1 mars 2009 at 11 11 00 03003
  • Reply mariga(z)

    Une sacré bonne femme… Je crois qu’elle a forcé l’admiration, même de ceux qui n’étaient pas vraiment fans ;o)

    2 mars 2009 at 15 03 11 03113
  • Reply mariga(z)

    PS Il fait que je vois ce film !

    2 mars 2009 at 15 03 12 03123
  • Reply Mymou

    Rolalalaaaa danyyy tu mas donnÉ envie de le voir ce film!!! AbusÉeeeee looolEn tt cas les places de bercy Étaient beaucoup trop chÈres pr moi donc jattendrais avec impatience le rÉcit de ta soirÉe! LooolSi sofisticate na pas peur du fouilli qui rÈgne 24 h sur 24 dans mon armoire (oui parce que dressing serait un terme beaucoup trop important du fait de sa petite taille loool)!!Ébaaaah j’en serais ravie!

    3 mars 2009 at 14 02 27 03273
  • Laisser un commentaire