Follow:
Cinéma

Zoé ze t’aime!


Je ne vais pas me lancer dans une critique dithyrambique de Broken English le premier long métrage de Zoé Cassavetes passons également sur le « elle a de qui tenir… »car pour moi le propre du cinéma d’auteur est de ne jamais mettre personne d’accord…
Un peu comme celui de sa copine Sofia Coppola dont on adore les films ou passe à côté (selon les fanatiques qui ne conçoivent pas que l’on puisse très bien avoir compris le sens d’un film mais l’avoir détesté).
Hé oui, nous y sommes, l’inévitable comparaison dans laquelle je ne me lancerai pas puisque j’ai moi même tantôt adoré le cinéma de sofia(Virgin Suicide) et tantôt détesté(Lost in Translation).
Mais revenons à nos moutons pour vous faire une liste exhaustive des raisons pour lesquelles j’ai beaucoup aimé ce film et par conséquent sa réalisatrice:

  • Le film dont l’action principale se déroule à New York nous propose un esthétisme que j’ai vécu personnellement comme une ode à Paris.L’appartement de Nora(Parker Posey), le petit hôtel où elle travaille, le cinéma dans lequel a lieu le premier rendez-vous sont truffés d’objets au charme typiquement parisien (les adeptes de brocantes et de dépôts vente ne me démentiront pas)…Un symbolisme qui m’a littéralement transporté aux puces de Saint-Ouen où je ne désespère pas d’y croiser un jour la réalisatrice…
    Cet esthétisme a d’ailleurs le mérite de servir la pellicule lui donnant un côté un peu bohème qui match parfaitement avec la personnalité de ses protagonistes (Elle a fait des études d’art appliqué mais se meurt dans un petit hôtel se persuadant de donner un sens à sa vie, tandis que LUI venu retrouver celle dont il croit qu’elle est la femme de sa vie, se tourne vers le 7ième art pour noyer sa désillusion)
  • J’ai également aimé le côté éminemment autobiographique des dialogues mais à la fois tellement pudique. Alors que l’on s’attend à entendre la voix de la réalisatrice exclusivement au travers de Nora, on assiste discrètement (il faut prêter l’oreille) à quelque chose que je n’avais observé jusqu’à présent que dans les livres. Zoé s’exprime au travers de chacun de ses personnages et cela se ressent sans que l’on frôle la voix off comme c’est parfois le cas chez Woody Allen. C’est l’esprit des dialogues plus que les dialogues eux même qui m’a vraiment touché.
  • J’ai particulièrement aimé le style vestimentaire (si rare au cinéma) de Nora, alliant le classique au vintage, le détachement à la mode; le glamour(cf le rouge à lèvre et la coiffure juste parfaite pour se rendre à la soirée au cours de laquelle elle rencontre Julien). Et comment détacher mes yeux de ce sac en cuir couleur crème(qu’elle ne quitte d’ailleurs jamais tout au long du film) signé Zadig&Voltaire(on y revient toujours) que j’ai convoité à m’en crevé les yeux toute l’année dernière?
    Bref, je ne sais pas pour vous mais quand je vais voir un film, le costume compte tout autant que la misé en scène.
  • J’ai également aimé cette belle histoire d’amitié comme nous en vivons tous les jours mais dont on ne prends vraiment conscience qu’à travers les yeux des autres ou dans l’adversité…


    Et puis au delà de tout ça, j’ai tout simplement aimé l’histoire de cette jeune femme qui craint de mourir du manque d’amour. Pas originale, juste intéressante, comme une tranche de vie pour la bouffeuse que je suis!

 

Partager
Plus Ancien Plus Récent

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Reply 70z

    hey, Ton message m’a vraiment fait plaisir, et le fait de savoir que tu m’as lue pendant ta pause déj encore plus! tu as écris ca d’un seul coup? non parce que chapeau! on partage le même avis, et sincèrement je m’attendais à tout en postant sur JLo, c’est vrai elle commence à devenir ringarde aux yeux de certains et je voyais d’ici les commentaires faciles.stay tuned je prépare B et Ashanti!mention spéciale pour ta remarque sur mariah, au fond tu as raison, même si je ne peux m’empêcher de regretter sa période sage 90s, c’est comme ca, c’est la mariah que j’aime, encore le début 2000 oui mais vraiment E=MC2 je peux pas! à part ca, c’est bien No Logo?

    23 août 2008 at 21 09 14 08148
  • Reply Bouffeuse de vie

    Hello 70’s,Oui j’ai écris ça d’une traite, en sirotant ma brique au raisin!😀J’attends la suite!!!Sinon oui no logo est très intéréssant si l’univers des marques t’intéresse.J’en ai une lecture un peu trop académique à mon goût comme il fait partie de la biblio de mon memoire, mais je le lirai pour mieux rire des anecdotes sur nike, gap and co…Tu me dira ce que tu as pensé de Lili.NB: un rubrique lire sur ton blog s’impose. lol.

    26 août 2008 at 8 08 58 08588
  • Reply Bouffeuse de vie

    Heu Nicotine c’est quoi ce lien???!!!Tu veux me faire replonger c’est ça?!!

    26 août 2008 at 9 09 01 08018
  • Reply Nicotine

    Lol désolé je ne voulais pas rechuter toute seule!!!

    27 août 2008 at 6 06 28 08288
  • Laisser un commentaire